Category

Informations

Vente à Réméré en ile de france
Informations

Qui sommes-nous ? Où sommes-nous?

C. Julie JOSEPH : ex enseignante puis cadre de banques privées d’affaires et enfin chef d’entreprises, pratique les opérations de vente à réméré depuis  2007, cette activité nécessitant l’addition de ses expériences professionnelles passées. Connaît bien le droit des ventes judiciaires (ventes aux enchères) et le monde de l’entreprise.

N’a connu aucun échec de sortie de réméré  grâce à la spécificité et à la précision de ses interventions. Elle est accompagnée d’une équipe spécialiste de la banque et du droit. Son exigence : communiquer, ne rien lâcher pour ses clients. Un suivi de 2 années après la sortie du réméré est mis en place pour conforter la situation financière des clients et les guider au long cours. Ce suivi est gratuit et mis en place d’office.

Où sommes-nous ?

Proche de Fontainebleau en Seine et Marne, Ile de France, région parisienne

REMERE ACCOMPAGNE intervient plus régulièrement dans les deux tiers nord de la France. Mais nous pouvons, si nécessaire, nous déplacer dans votre région après étude préalable de votre dossier par téléphone et mail.

Notre adresse : 84 bis, rue des Montforts 77810 THOMERY

Nous contacter :

Tél : 06 81 47 16 63 – les sms sont appréciés car lus de manière immédiate-

Plus d’informations :

restructuration dette particulier propriétaire
Informations

Conseils pour réussir un Réméré : Accompagnement et Précautions

Vous êtes un particulier à la recherche de conseils pour réussir un Réméré : Vous retrouverez ci dessous les informations concernant les conditions de la réussite d’une vente à réméré mais aussi les dangers et pièges à éviter pour réussir votre désendettement.

Quels conseils pour réussir un réméré ?

  • Premier conseil pour réussir un Réméré : ne pas attendre. N’attendez pas le dernier moment pour intervenir ( Dès qu’un commandement de saisie vous est signifié. Vous n’êtes déjà plus propriétaire de votre bien, ce sont vos créanciers qui le sont).
  • Deuxième conseil pour réussir un Réméré: respecter les engagements pris lors de la signature du réméré, fournissez les documents que nous vous demandons en temps et en heure afin que vous sortiez le plus rapidement possible de ce contrat et retrouviez la jouissance totale de votre bien.
  • Troisième conseil pour réussir un Réméré : adopter un mode de gestion financière ‘à l’économie’ lorsque vos problèmes ont eu pour origine un endettement excessif. Nous sommes là pour vous aider à établir un budget mensuel détaillé et à le respecter.

Gardez un contact régulier avec REMERE ACCOMPAGNE : c’est la clé du succès.

Conseils pour éviter pièges et dangers d’une vente à réméré

Conseils pour réussir un RéméréAvant de vous engager dans une vente à réméré, quels que soient les interlocuteurs que vous choisirez. Soyez très attentifs aux points suivants qui sont de bons conseils pour réussir un Réméré:

  • L’acte que vous allez signer doit obligatoirement être rédigé et instrumenté par un notaire connaissant bien le réméré.
  • Une vente à réméré est destinée à solder toutes vos dettes afin qu’il n’en subsiste pas pour permettre le financement du rachat de votre bien. Si une dette est écartée et n’est pas remboursée par le réméré, votre interlocuteur doit vous prouver qu’elle n’impactera pas votre refinancement. Sinon fuyez car vous courez à la catastrophe…..
  • L’indemnité d’occupation que vous allez verser à votre investisseur (ou qui sera prépayée selon le montage choisi) ne doit pas être prohibitive et en tout cas ne doit pas dépasser la valeur locative normale de votre bien. Sinon, fuyez car vous vous faites avoir…..
  • Les honoraires de votre interlocuteur doivent être ‘raisonnables’ en relation avec le travail fourni et les intermédiaires à rétribuer. Si des négociations bien menées vous ont permis de substantielles économies, votre interlocuteur en sera rétribué.
  • Veillez à ne pas perdre de temps pour permettre votre refinancement : respectez les consignes de votre interlocuteur dès la signature de l’acte. Mettez-vous en position de demandeur de crédit bancaire de manière immédiate.
  • Demandez à votre interlocuteur, avant signature du réméré, des garanties quant au suivi précis de votre dossier après la signature afin de préparer votre refinancement. Il est très difficile de se refinancer seul, sauf à des taux astronomiques,  l’aide de spécialistes est indispensable. Si aucun suivi précis et contractuel ne vous est proposé, fuyez car vous n’y parviendrez pas seul…..
  • Enfin, l’acte de vente à réméré ne doit pas vous dépouiller. Une décote de l’ordre de 25 à 30% par rapport à la valeur vénale de votre bien est appliquée pour payer tous les frais et dettes (garantie de l’investisseur). Au-delà, les montants non utilisés vous sont: soit remis,soit séquestrés pour permettre le rachat:

Ces fonds ne sont pas la propriété de l’investisseur, mais la vôtre.

Plus d’informations :

Informations

Vente immobilière à réméré

En situation de détresse financière, de nombreuses personnes sont contraintes de céder leur patrimoine. Lorsqu’elles reviennent à une meilleure fortune, ces personnes n’ont plus la possibilité de racheter leurs biens, aussi précieux soient-ils.

Mais, la vente à réméré permet au propriétaire de recouvrer un jour la propriété de son bien. Il garde donc une option de rachat. Comment se déroule la vente immobilière à réméré ? Quels sont les avantages et les précautions à prendre ?

La vente immobilière à réméré : qu’est-ce que c’est ?

Le mot « remere » vient du latin « redimere » qui veut dire « racheter ». Selon le Code civil français, le réméré est une vente avec faculté, mais non obligation, de rachat par le vendeur. En d’autres termes, le réméré est un contrat de vente dans lequel le propriétaire cède son bien à un acheteur ou un investisseur.

Mais, le vendeur prend soin de mentionner dans le document qu’il se réserve le droit de reprendre son bien. Pour cela, celui-ci devra restituer le prix principal du bien et rembourser certains frais. Ces derniers prennent en compte les réparations effectuées par l’acheteur entre autres. La vente immobilière à réméré se fait :

  • En présence d’un notaire ;
  • Avec une clause de rachat au profit du vendeur ;
  • Avec un délai maximum de rachat de 5 ans.

Le contrat est établi devant le notaire. C’est cet officier public qui garantit la possibilité au vendeur de racheter son bien plus tard. Celui-ci peut continuer à occuper le bien s’il s’agit de sa résidence principale. Dans ce cas, il signe un contrat d’occupation des lieux avec l’investisseur et lui versera des indemnités d’occupation.

Le vendeur dispose d’un délai maximum de 5 ans pour racheter son bien. S’il ne rachète pas son bien dans le délai imparti, l’investisseur en devient alors le propriétaire. Le vendeur peut également vendre lui-même son bien en cours de réméré s’il ne souhaite pas le racheter. Dans ce cas, le rachat du réméré et la revente sont effectués le même jour chez le notaire.

Comment se déroule une vente à réméré ?

Le vendeur a la possibilité d’organiser lui-même une vente à réméré. Pour cela, il recherche un investisseur et fait appel à un notaire. Il peut également se faciliter la vie en ayant recours aux services d’une société spécialisée dans ce type de vente.

Par exemple, la société réméré conseil vous accompagne pour réussir votre vente immobilière à réméré. Réméré Conseil permet aux propriétaires d’évaluer leurs situations financières. Nos experts vérifieront si une vente à réméré est appropriée ou non.

L’investisseur, lui, se charge d’apporter les fonds nécessaires. Les investisseurs sont souvent des marchands de biens. Le réméré est soumis aux règles habituelles d’une vente immobilière :

  • L’expertise du bien et l’état des lieux ;
  • La rédaction d’un compromis de vente ;
  • L’exécution des diagnostics (énergie, amiante…) ;
  • L’obtention de tous les documents administratifs (urbanisme, assainissement, préemption mairie…).

L’acte est signé devant notaire. Les frais sont réduits à l’entrée (3%) et à la sortie (1,7% + frais de garantie de prêt bancaire s’il y a). Le document mentionne toutes les conditions pour la vente et le rachat. En cas d’accord entre les parties, le contrat d’occupation est aussi signé.

Quels effets d’une vente à réméré ?

Le jour de la signature d’une vente à réméré, les dettes sont payées par le notaire à tous les créanciers. Cela permet d’assainir de manière immédiate la situation financière du vendeur.

L’investisseur loue donc le bien au vendeur qui est tenu de payer des indemnités. Le vendeur devient occupant du bien immobilier cédé. Il reste dans les lieux contre paiement d’une indemnité d’occupation mensuelle. Cette indemnité d’occupation peut avoir été prépayée dans le montage du dossier. Elle correspond au montant du loyer que pourrait percevoir le propriétaire du bien immobilier.

On verse généralement un montant mensuel de l’ordre de 1% du prix d’achat du bien. Lorsque le vendeur ne s’acquitte pas de ses indemnités, il peut être déchu de son droit à réméré. L’investisseur peut le contraindre à libérer les lieux et l’expulser.

Mais, cette disposition doit être clairement indiquée dans le contrat. Comme mentionné plus haut, un délai est fixé dans l’acte. Il ne peut excéder 5 ans. Durant cette période, le vendeur se charge de constituer un dossier destiné à obtenir le financement nécessaire au rachat du bien.

Qui est concerné par la vente à réméré ?

Le réméré s’adresse aux sociétés, aux particuliers, commerçants, aux artisans. Toutes les personnes physiques et morales peuvent recourir à la vente immobilière en réméré. Mais, ce type de vente convient particulièrement aux propriétaires ou accédants à la propriété en situation de surendettement.

Tous les particuliers propriétaires qui sont interdits bancaires peuvent bénéficier de cette procédure de restructuration de crédit. Les personnes fichées à la Banque de France ou en situation de saisie immobilière sont également concernées.

Les avantages du réméré

Le réméré est une formule discrète qui permet au vendeur de conserver son bien, s’il s’agit évidemment de sa résidence principale. Il garde ainsi ses locaux en payant une indemnité d’occupation. Si le vendeur est déjà fiché, le réméré est une bonne source de financement sans l’intervention des établissements de crédit. L’opération permet au vendeur de renouer avec une gestion saine de ses comptes (si c’était la cause de ses ennuis financiers).

Elle permet également au vendeur de mettre de l’ordre dans ses affaires. La vente à réméré fait cesser de manière immédiate toutes les poursuites à l’encontre du vendeur. Celui-ci peut vendre son bien et échapper à une saisie immobilière suivie d’une vente aux enchères. Enfin, le vendeur dispose d’une option de rachat. Il peut racheter son bien à tout moment, dans un délai de 5 ans maximum.

La vente à réméré : les pièges à éviter

Avant de réaliser une vente à réméré, vous devez être très attentif à certains points :

  • Le notaire doit maîtriser la vente à réméré ;
  • Les dettes doivent toutes être prises en compte ;
  • L’indemnité d’occupation ne doit pas être prohibitive ;

L’acte doit obligatoirement être rédigé par un notaire qui maîtrise le réméré. Une vente à réméré est destinée à solder toutes les dettes du vendeur afin qu’il n’en subsiste pas. Cela permet le financement du rachat du bien concerné. Si une dette n’est pas prise en compte, le vendeur doit s’assurer qu’elle n’influencera pas le refinancement.

L’indemnité d’occupation ne doit pas dépasser la valeur locative normale du bien. Vous devez veiller à cela. Il est conseillé de s’entourer de professionnels lorsque l’on souhaite réaliser ce type de vente. Par exemple, Réméré Conseil négocie vos dettes, fait les médiations nécessaires, et vous accompagne pas à pas jusqu’au rachat.

Que retenir ? La vente à réméré est une opération discrète qui permet de céder son bien pour rembourser ses dettes. L’un des avantages de cette formule, c’est que le vendeur conserve une option de rachat.

Plus d’informations sur la vente immobilière à réméré

Informations

Vente à réméré fiscalité : Conseils d’un expert en refinancement

Les avantages et les inconvénients de la vente à réméré fiscalité

La vente à réméré est une opportunité pour les propriétaires de biens immobiliers en situation de surendettement. Elle leur permet de vendre leurs biens avec possibilité de les racheter. Quels sont les avantages et les inconvénients d’une telle opération ?

Les avantages de la vente à réméré fiscalité

Les avantages de la vente à réméré sont nombreux. L’opération est sécurisée et permet au propriétaire de continuer à jouir de son bien. Il s’agit aussi d’un échange qui laisse à ce dernier la chance de racheter son bien et de quitter le surendettement.

Une transaction sûre avec possibilité de jouissance continue

La vente à réméré a toujours été une opération très sécurisée. Son tout premier avantage réside dans le fait qu’elle est souvent conclue sous la supervision d’un notaire. Ce dernier en rédige les clauses et explique à chaque partie ses obligations vis-à-vis de l’autre. Ainsi, vous êtes certain que votre bien est protégé et que vous pouvez aisément saisir la justice en cas de litige. De même, la transaction vous offre d’autres garanties relatives à une jouissance continue de votre bien.

En effet, contrairement à la vente classique, la vente à réméré vous permet de continuer à exploiter votre propriété comme avant. La loi oblige en effet l’acheteur à vous laisser y vivre et à continuer à y mener vos activités lorsqu’il s’agit par exemple d’un bâtiment commercial. Toutefois, vous êtes astreint au payement d’une indemnité mensuelle pour continuer à bénéficier de cette possibilité. Dans le cas contraire, les dispositions juridiques donnent au nouvel acheteur le droit de vous expulser.

Une transaction avec option de rachat très utile pour éviter le surendettement

La vente à réméré est un moyen efficace pour les propriétaires de biens immobiliers de quitter le surendettement. En effet, lorsque vous cédez votre bien à un tiers, ce dernier à l’obligation de vous verser une certaine somme d’argent. Vous pouvez alors vous servir de cette liquidité pour régler vos créanciers et vous débarrasser de vos dettes. Il s’agit d’une très bonne porte de sortie surtout pour les personnes qui ne peuvent plus bénéficier de prêts au niveau des banques. Cela vous dispense aussi de toutes les pressions liées aux procédures de saisie immobilière, de mise en demeure ou de vente aux enchères.

En outre, la vente à réméré trouve toute son importance dans l’option de rachat qu’elle propose au propriétaire. En réalité, vous avez toujours la possibilité de racheter votre bien une fois que vous êtes en mesure de rembourser les frais que vous avez perçus chez votre acheteur. La loi vous donne cinq années pour le faire. Vous avez alors tout le temps pour régler vos soucis financiers et vous mettre à jour vis-à-vis d’acquéreur. Toutefois, si vous excédez ce délai, ce dernier peut vous accuser d’avoir fait preuve de négligence et refuser de vous revendre votre bien. Il s’agit là de l’un des inconvénients majeurs de cette transaction.

Les inconvénients de la vente à réméré.

En soi, la vente à réméré est un gros risque qu’il faille réfléchir à deux fois avant de prendre. Quand on se lance dans cette action, on compte généralement sur le temps pour voir sa situation financière s’améliorer. Il s’agit là d’un pari que vous pouvez ne pas être sûr de gagner, car il peut arriver que les choses se passent autrement que vous les avez prévues. En effet, il est possible qu’à la fin du délai imparti, vous n’ayez pas pu rassembler l’argent que vous avez reçu de la main de votre acquéreur. Dans ce cas, vous serez purement et simplement expulsé de chez vous.

De plus, cet échange vous amène à engager d’autres dépenses supplémentaires en plus des frais de remboursement pour le rachat. Elles concernent notamment les honoraires du notaire, les indemnités mensuelles, les frais de désinscription de l’hypothèque, le coût de l’expertise, etc. En gros, vous ne pouvez pas racheter votre propriété au même prix que vous avez perçu.

La vente à réméré est un bon moyen pour faire face à ses difficultés financières. Toutefois, cette opération est à engager avec précaution.

Plus d’informations sur : Les avantages et les inconvénients de la vente à réméré fiscalité

1 2
Contactez-nous
Mme C. Julie Joseph
84 bis, rue des Montforts
77810 - THOMERY
Tél +33681471663

About Exponent

Exponent is a modern business theme, that lets you build stunning high performance websites using a fully visual interface. Start with any of the demos below or build one on your own.

Get Started
Privacy Settings
We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
Youtube
Consent to display content from Youtube
Vimeo
Consent to display content from Vimeo
Google Maps
Consent to display content from Google
Spotify
Consent to display content from Spotify
Sound Cloud
Consent to display content from Sound