Pour qui? Comment faire ? Quelles précautions à prendre?


Le réméré pour qui ?

Le réméré, qui est une vente immobilière temporaire, concerne les propriétaires qui ne peuvent se financer sur le marché bancaire pour diverses raisons :

-vous êtes fiché en Banque de France

-votre situation n’entre pas dans le schéma traditionnel des banques

-vous ne pouvez honorer diverses dettes (crédit vendeur, soulte de divorce, frais de succession, crédits à la consommation, cautions bancaires,…)

-votre bien va être saisi et vendu aux enchères……

Vous n’avez d’autre solution que de vendre votre bien immobilier à l’amiable. Mais si vous ne souhaitez pas vous en séparer, la solution est le réméré immobilier puisqu’une clause vous permet de racheter votre bien lorsque la situation est assainie (pacte de rachat).

Quelle que soit l’origine des dettes, le réméré peut s’appliquer à un propriétaire immobilier. C’est la seule solution lorsque toutes les options ordinaires ont été explorées.

La valeur du bien immobilier doit être supérieure de 25 à 30% au montant des dettes plus les frais (mais nos négociations avec les créanciers peuvent bien souvent arranger les choses, minorer la dette de manière très importante et annuler les frais liés à l’opération).

 

C’est quoi une vente à réméré?

Défini par le Code Civil, le réméré ou vente avec pacte de rachat est une vente immobilière devant notaire avec une clause de rachat au profit du vendeur dans un délai maximum de cinq ans.

Pour plus de clarté: vous vendez votre bien de manière temporaire et vous seul (sauf autre décision de votre part) pouvez le racheter.

 

Comment réaliser une vente à réméré?

Un investisseur, le plus souvent de statut marchand de biens, apporte les fonds nécessaires. Le réméré, pour être mis en place correctement avec toutes les sécurités nécessaires, est soumis aux règles habituelles d’une vente immobilière..

ATTENTION : Le déroulé de ces diverses opérations prend du temps, ne vous laissez pas séduire par les officines qui promettent des fonds en quelques jours.

 Quels sont les effets du réméré ?

Le jour de la signature du réméré, les dettes sont payées par le notaire à tous les créanciers, assainissant ainsi de manière immédiate la situation financière du vendeur. Vous restez occupant du bien vendu contre le paiement d’une indemnité d’occupation dont le montant est connu d’avance et prévu à l’acte notarié. Ainsi, cette opération reste discrète et ne bouleverse pas votre quotidien.

Il est à noter que des biens autres que votre résidence principale peuvent être vendus à réméré. Il faut simplement que leur valeur vénale soit supérieure d’environ 30% par rapport au montant de la vente à réméré.

Quelles précautions à prendre pour réussir un réméré?

ATTENTION aux indemnités d’occupation disproportionnées avec la valeur locative du bien, vous avez alors affaire à des profiteurs.

ATTENTION: vous devez au préalable vous être assuré que l’organisme qui monte le dossier va vous suivre jusqu’au rachat et présenter votre dossier en banque avec toutes les garanties de rachat. Il est très compliqué de se refinancer seul! En effet, une sortie de réméré ne se gère pas comme une demande de prêt immobilier classique. Car les banques sont très réticentes à accorder un prêt pour racheter un réméré. Seul un professionnel ayant une solide expérience bancaire ET juridique peut gérer votre sortie de réméré. Tout n’est donc pas seulement une affaire de coût: vous devez avoir la certitude que votre interlocuteur est compétent, très qualifié et se battra pour vous.Il est impératif que vous ayez des certitudes quant à votre sortie de réméré (si, bien entendu, vous avez respecté tous vos engagements de bonne gestion financière et fourni vos relevés de comptes tous les mois afin que votre interlocuteur puisse s’assurer que tout va bien).

Il est donc impératif de vous assurer du sérieux et des références clients de votre interlocuteur: un commercial nouvellement arrivé sur le terrain du réméré ne pourra en aucun cas offrir les garanties nécessaires à un parcours sécurisé.

Quels sont les avantages du réméré ?

Cette opération vous laisse le temps de renouer avec une gestion saine de vos comptes (si c’était la cause de vos ennuis financiers), de mettre de l’ordre dans vos affaires. Elle fait cesser de manière immédiate toutes les poursuites à votre encontre.

Pendant cette phase, votre correspondant reste à vos côtés pour vous guider et vous aider à préparer votre refinancement.

Si vous avez la chance d’avoir affaire à un bon professionnel, celui-ci négociera vos dettes auprès de vos créanciers, annulant ainsi les frais liés au réméré. Il est donc important de vous assurer de la qualité de votre interlocuteur et de ce qu’il est prêt à faire pour vous.

C’est également le moment de mettre à plat votre gestion financière au quotidien, de mettre en place un budget mensuel précis et de le suivre. La quasi totalité des personnes endettées n’ont jamais établi un véritable budget regroupant REVENUS et DEPENSES. Lorsque c’est écrit, c’est surprenant! On en profite pour négocier les postes assurances, communications, internet, télévision…, pour prendre les décisions qui s’imposent en terme de chauffage, d’énergie en général, gros pourvoyeurs de dépenses.

Le réméré peut donc se révéler extrêmement positif pour le futur. A la seule condition qu’il soit bien accompagné.

Plus d’information sur